EEN TOPIC soutient l'innovation et l'ambition internationale de votre entreprise
Enterprise Europe Network Topic

Le soutien de l'UE et du réseau Enterprise Europe Network à l'Ukraine

Cette page est une traduction du contenu édité dans le site de la Commission européenne :

https://een.ec.europa.eu/content/eu-and-enterprise-europe-network-support-ukraine

Sur cette page, vous trouverez un aperçu de la manière dont le réseau Enterprise Europe Network et l'Union européenne réagissent à la guerre en Ukraine. Cette page sera régulièrement mise à jour.

Soutien d'EEN, de EYE et du Cluster à l'Ukraine et aux perturbations de la chaîne d'approvisionnement
L'assistance d'urgence et l'aide humanitaire de l'UE
Le soutien de l'UE aux réfugiés ukrainiens
Le soutien de l'UE à l'économie ukrainienne
Les sanctions de l'UE contre la Russie et la Biélorussie
La réponse de l'UE en matière de recherche et d'innovation
La réponse de l'UE en matière d'énergie
Le soutien des États membres de l'UE à l'Ukraine

 

Soutien du réseau Enterprise Europe Network (EEN), du programme Erasmus pour Jeunes Entrepreneurs (EYE) et de Clusters Européens (ECCP) à l'Ukraine et aux perturbations de la chaîne d'approvisionnement

  • Le réseau Enterprise Europe Network a supprimé toutes les entités russes et biélorusses du réseau et de la base de données de recherche de partenaires.
  • Le forum EU Clusters Support Ukraine a été créé par la Commission européenne et les pays des États membres dans le cadre de la Plateforme européenne de collaboration entre clusters (ECCP), afin de renforcer la capacité de l'industrie européenne à contribuer à l'acheminement de l'aide humanitaire pour l'Ukraine et à contribuer au soutien des réfugiés ukrainiens. Le forum est activement animé par une équipe UE-Ukraine issue des clusters et du réseau Enterprise Europe Network. Le forum peut être utilisé par :
    - Les organisations partenaires d'Enterprise Europe Network Ukraine, les entreprises et organisations ukrainiennes pour soumettre leurs demandes d'aide spécifiques.
    - Les membres de l'ECCP et les membres du réseau EEN, les PME, les citoyens pour participer et faire des dons d'aide humanitaire.
    - Pour faciliter la logistique et le transport vers les plateformes existantes dans les pays frontaliers de l'Ukraine, c'est-à-dire en Pologne, en Slovaquie, en Roumanie et en Hongrie.
  • La Plateforme EEN pour la résilience de la chaîne d'approvisionnement - Création d'un outil d'identification des perturbations de la chaîne d'approvisionnement pour les PME européennes et ukrainiennes et possibilité de recherche de partenaires pour répondre à un besoin urgent accru d'assistance aux entreprises qui ont perdu leurs marchés d'import/export, notamment en Ukraine, en Russie et en Biélorussie. La plateforme est disponible depuis le 16 mars 2022.
    - Elle offre la possibilité d'établir des contacts ciblés et rapides avec tous les acteurs de l'industrie, du monde universitaire et du gouvernement. Les parties intéressées, et notamment les PME européennes, peuvent proposer leur profil.
    - Pour garantir un maximum de fiabilité et éviter les fraudes et les abus, les différents profils seront strictement validés par les organisations régionales du réseau EEN.
  • Un atelier et des rencontres B2B virtuelles seront organisés les 26 et 27 avril pour aider les pays de la région balte élargie (Lituanie, Lettonie, Estonie, Pologne, Danemark, Suède et Finlande) à relever les défis économiques engendrés par le conflit en Ukraine et les sanctions qui en découlent dans la région et dans le marché unique européen au sens large, en se concentrant sur les écosystèmes industriels les plus pertinents pour la région balte, tels que l'agroalimentaire, le solaire, les lasers, le bois, l'automobile et les plastiques. Plus de détails et l'appel à manifestation d'intérêt pour l'événement apparaîtront dans les prochains jours sur le site web de la Plateforme européenne de collaboration entre clusters (ECCP).
  • Enquête de l'UE auprès des entreprises et des clusters européens sur les perturbations de la chaîne d'approvisionnement. Les réactions directes des entreprises et des clusters ont été recueillies auprès des États membres jusqu'au 14 mars 2022 par la Commission européenne
  • Série de conférences sur les clusters de l'UE : "Les chaînes d'approvisionnement européennes et l'impact de la situation géopolitique actuelle". La première conférence a eu lieu le 16 mars de 8h30 à 9h30.
  • Le programme Erasmus pour jeunes entrepreneurs (EYE) a tendu la main aux organisations intermédiaires et aux entrepreneurs ukrainiens afin de les soutenir dans cette crise. Des mesures d'urgence ont été prises afin d'aider au fonctionnement des organisations et de mettre en relation les entrepreneurs ukrainiens avec leurs hôtes en dehors de l'Ukraine. Les entrepreneurs déjà engagés dans des échanges commerciaux à l'étranger ont bénéficié d'une prolongation de leur séjour, à leur demande.

 

L'aide d'urgence et l'aide humanitaire de l'UE

Alors que la situation humanitaire en Ukraine s'aggrave et que les pays voisins accueillent des Ukrainiens qui fuient leur pays, la Commission européenne travaille sur tous les fronts pour fournir une aide d'urgence.

La Commission coordonne l'acheminement de l'aide matérielle à l'Ukraine via le mécanisme de protection civile de l'UE, avec des offres émanant actuellement de 20 États membres : L'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l'Italie, l'Irlande, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède et les Pays-Bas ont offert 8 millions d'articles de soins médicaux essentiels et une aide en matière de protection civile. La Commission est en contact permanent avec les autres pays voisins de l'Ukraine et se tient prête à fournir une assistance supplémentaire si nécessaire.

Le Centre de coordination des réactions d'urgence (ERCC) est le cœur du mécanisme de protection civile de l'UE. Il coordonne l'acheminement de l'aide aux pays frappés par une catastrophe, comme les articles de secours, l'expertise, les équipes de protection civile et les équipements spécialisés. Le centre assure le déploiement rapide de l'aide d'urgence et fait office de centre de coordination entre tous les États membres de l'UE, les six États participants supplémentaires, le pays touché et les experts en protection civile et en aide humanitaire. L'ERCC fonctionne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et peut aider tout pays à l'intérieur ou à l'extérieur de l'UE touché par une catastrophe majeure, à la demande des autorités nationales ou d'un organisme des Nations unies.

La Commission européenne a annoncé l'octroi de 90 millions d'euros supplémentaires pour des programmes d'aide d'urgence destinés à aider les civils touchés par la guerre en Ukraine, dans le cadre d'un appel à l'aide urgent lancé par les Nations unies. Ce financement permettra d'aider les populations à l'intérieur de l'Ukraine et en Moldavie. Cette nouvelle aide humanitaire de l'UE fournira de la nourriture, de l'eau, des soins de santé, des abris et contribuera à couvrir leurs besoins fondamentaux.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a annoncé que 500 millions d'euros du budget de l'UE seraient consacrés aux conséquences humanitaires tragiques de la guerre, en Ukraine et ailleurs.

  • rescEU

La Commission européenne travaille à tous les niveaux pour canaliser l'aide humanitaire et la protection civile vers l'Ukraine et les pays voisins. Les besoins augmentant de manière exponentielle, une aide supplémentaire est déployée en Ukraine par le biais des stocks médicaux de rescEU basés en Allemagne, en Hongrie et aux Pays-Bas. L'aide de rescEU comprend des ventilateurs, des pompes à perfusion, des moniteurs de surveillance, des masques et des blouses, des appareils à ultrasons et des concentrateurs d'oxygène. Ces centres contribueront à canaliser l'aide fournie par les 27 pays européens via le mécanisme de protection civile de l'UE.

 

L'aide de l'UE aux réfugiés ukrainiens

  • La Commission a lancé une page web dédiée contenant des informations destinées aux personnes fuyant la guerre en Ukraine. Jusqu'à présent, la guerre en Ukraine a contraint plus de deux millions de personnes à fuir leur foyer en quête de sécurité, de protection et d'assistance.
  • Déclenchement du mécanisme de protection temporaire : le Conseil de l'Union européenne a adopté à l'unanimité la proposition de la Commission européenne d'activer la directive sur la protection temporaire pour offrir une assistance aux personnes fuyant la guerre en Ukraine. Dans le cadre de ce mécanisme, les personnes fuyant la guerre bénéficient désormais d'une protection temporaire dans l'UE, comprenant un permis de séjour, l'accès à l'éducation et au marché du travail. La protection temporaire s'applique immédiatement et, pour l'instant, elle dure un an. Cette période peut être prolongée automatiquement par périodes de 6 mois pour une année supplémentaire. Lire le communiqué de presse.
  • Lignes directrices pour faciliter la gestion des arrivées : Parallèlement, la Commission européenne propose également des lignes directrices opérationnelles destinées à aider les gardes-frontières des États membres à gérer les arrivées aux frontières avec l'Ukraine, notamment en ce qui concerne la réduction de la congestion aux points de passage frontaliers, les dérogations au respect des conditions d'entrée pour les ressortissants de pays tiers, le franchissement des frontières extérieures en dehors des points de passage frontaliers officiels dans des situations d'urgence imprévues, etc. Suivez le fil Twitter pour plus d'informations.
  • Tweet sur les efforts coordonnés pour accueillir les réfugiés ukrainiens

 

Le soutien de l'UE à l'économie ukrainienne

  • La Commission européenne a déboursé aujourd'hui 300 millions d'euros d'assistance macrofinancière (AMF) d'urgence à l'Ukraine. Le versement des fonds a été accéléré pour contribuer à renforcer la stabilité macroéconomique de l'Ukraine dans le contexte de l'invasion non provoquée et injustifiée de la Russie. Il s'agit de la partie initiale d'un premier versement de 600 millions d'euros dans le cadre du nouveau programme d'urgence d'AMF de 1,2 milliard d'euros en faveur de l'Ukraine. Un autre versement de 300 millions d'euros devrait avoir lieu la semaine prochaine. Ce programme constitue une démonstration concrète du soutien indéfectible de l'UE à l'Ukraine - 11 mars 2022.

 

Les sanctions de l'UE contre la Russie et la Biélorussie

  • Les sanctions de l'UE : Les nouvelles sanctions visent à paralyser la capacité du Kremlin à financer la guerre, à imposer des coûts économiques et politiques clairs à l'élite politique russe responsable de l'invasion et à diminuer sa base économique. Plus d'informations sur la page web dédiée.
  • L'Union européenne a adopté un ensemble complet et solide de mesures restrictives.
  • Pour accroître l'efficacité des sanctions de l'UE, si vous avez connaissance d'éventuelles violations de l'une d'entre elles, vous pouvez le signaler à la Commission.
  • Sanctions contre la Russie liées au secteur européen de l'énergie - Dans son discours devant le Parlement européen, la présidente von der Leyen a souligné que si les sanctions ont un coût, le train de mesures représente un lourd tribut à payer pour l'économie russe et le Kremlin. Le prix que ces sanctions peuvent entraîner pour le secteur européen de l'énergie fait partie du prix à payer pour la valeur inestimable de la liberté.
  • Déclaration commune sur de nouvelles mesures économiques restrictives (europa.eu) - 26 février 2022
    - continuer à imposer à la Russie des coûts qui l'isoleront davantage du système financier international et de leurs économies
    - s'engager à faire en sorte que certaines banques russes soient retirées du système de messagerie SWIFT.

 

La réponse de l'UE en matière de recherche et d'innovation

La Commission suspend la coopération avec la Russie en matière de R&I (europa.eu) - 4 mars 2022

  • la coopération avec les entités russes dans le domaine de la recherche, de la science et de l'innovation sera suspendue
  • aucun nouveau contrat ni aucun nouvel accord ne sera conclu avec des organisations russes dans le cadre du programme Horizon Europe
  • les paiements aux entités russes dans le cadre des contrats existants seront suspendus
  • tous les projets en cours, auxquels participent des organismes de recherche russes, sont en cours de réexamen - tant dans le cadre d'Horizon Europe que d'Horizon 2020, le précédent programme de l'UE pour la recherche et l'innovation.

Déclaration de la commissaire Mariya Gabriel sur la recherche - 3 mars 2022

  • les préparatifs de la convention de subvention pour quatre projets relevant du programme Horizon Europe, auxquels participent cinq organismes de recherche russes, seront suspendus
  • la poursuite de la participation fructueuse de l'Ukraine et des entités ukrainiennes aux programmes de recherche et de formation Horizon Europe et Euratom.

 

La réponse de l'UE en matière d'énergie

Le commissaire Simson lors de la réunion du Conseil "Énergie" (europa.eu) - 28 février 2022

  • avancer avec le REGRT-E pour connecter le système électrique de l'Ukraine - relier également la Moldavie au réseau de l'UE
  • continuer à travailler sur la livraison de gaz à l'Ukraine grâce à une capacité physique d'inversion des flux de gaz de l'ouest vers l'est.

Remarques du commissaire Simson lors de la conférence de presse de l'AIE sur son plan en 10 points visant à réduire la dépendance de l'Union européenne à l'égard du gaz naturel russe | Commission européenne (europa.eu) - 3 mars 2022

  • le plan en 10 points de l'AIE pour réduire la dépendance à l'égard du gaz russe

 

Le soutien des États membres de l'UE à l'Ukraine

  • Une vue d'ensemble des initiatives de soutien à l'Ukraine prises par les États membres de l'UE sera bientôt disponible sur le site Your Europe (europa.eu).


Votre conseiller Enterprise Europe Network peut vous renseigner, formulaire de contact.